Parmi les infrastructures conçues pour faciliter les déplacements et la communication au Maroc, on peut mentionner la gare de Kenitra. Elle fait partie des trois premières gares qui accueilleront la nouvelle ligne grande vitesse du Maroc. Celle-ci est la principale gare de la ville et a été mise sur service en 1920. Son but est de relier la ville de Kenitra aux autres métropoles du Maroc. Ainsi, elle recevra la LGV du Maroc pour desservir d’autres villes. Cette gare constituera la gare ou cette ligne prendra son départ et c’est un très grand avantage. En effet, grâce à cela, il ne faudra que 47 minutes pour rejoindre la ville de Tanger. De ce fait, les échanges entre ces deux villes seront de plus en plus facilités.
Cette ligne à grande vitesse est le premier maillon du projet marocain de LGV visant à doter le pays à horizon 2030 de 1 500 km2 de lignes ferroviaires à grande vitesse. Ce projet de nouvelles lignes comprend deux axes : Casablanca-Oujda en 3 heures (ligne maghrébine, 600 km) et Tanger-Casablanca-Agadir en 4 heures (ligne Atlantique, 900 km)3. La liaison Tanger-Kénitra (200 km)4 est la première étape de ce projet LGV Atlantique marocain.

D’autre part, les études préliminaires à la réalisation du tunnel de Gibraltar en cours permettent d’envisager une liaison ferroviaire Afrique-Europe rendant possible une liaison LGV Rabat-Madrid en quatre heures et Rabat-Paris en huit heures5. À priori le tracé privilégié côté espagnol correspondrait à l’axe Tanger-Algésiras-Antequera-Madrid6 dont il reste environ 150 km de LGV à accomplir au lieu de se servir de la LGV Cadix-Séville située à 50 km des côtes marocaines et qui est en cours de finalisation7 puis d’emprunter la première LGV espagnole LGV Madrid – Séville édifiée en 1992 à l’occasion de l’exposition universelle. Cette ligne s’inscrit donc aussi dans la continuité des projets ferroviaires à grande vitesse européens sous le nom de la LGV Transversale (ou Scandinavie-Maroc) dont les extrémités sont Stockholm et Casablanca qui traverse sept pays en seize heures selon le tracé suivant : Stockholm-Copenhague-Cologne-Bruxelles-Paris-Madrid-[Tanger-Casablanca]. La majeure partie de cet itinéraire ferroviaire à grande vitesse est dorénavant achevé sur 3 000 km environ allant de Hambourg à l’encablure de la pointe sud espagnole. Au-delà de l’Allemagne vers la Scandinavie et en dessous de la pointe sud ibérique, les projets de tunnels respectivement des détroits de Fehmarn et de Gibraltar sont constamment évoqués et repoussés au-delà de 2020.

Le projet de cette ligne à grande vitesse a d’abord pour objectif immédiat de relier les deux pôles économiques constitués par les deux hubs maritimes marocains, l’Atlantique Port de Casablanca et le Méditerranéen Tanger Med et leurs zones d’activités adjacentes.

Quant à la future ligne dite maghrébine, dite « train maghrébin à grande vitesse » (TGV-M), elle est destinée à relier Casablanca à Alger (Algérie), les deux mégapoles du Maghreb, en quatre heures. Elle s’inscrit dans un projet baptisé allant de Casablanca à Tripoli (Libye) en passant par Tunis (Tunisie)8. Le projet, publicité pour la première fois en avril 2015, est alors prévu d’être établi d’ici à 20309.

Rate us and Write a Review

Your Rating for this listing

angry
crying
sleeping
smily
cool
Browse

Your review recommended to be at least 140 characters long

Show all timings
  • Monday06:30 AM - 09:30 PM
  • Tuesday06:30 AM - 09:30 PM
  • Wednesday06:30 AM - 09:30 PM
  • Thursday06:30 AM - 09:30 PM
  • Friday06:30 AM - 09:30 PM
  • Saturday06:30 AM - 09:30 PM
  • Sunday06:30 AM - 09:30 PM
  • €€€€
building Own or work here? Claim Now! Claim Now!

Claim This Listing